Les deux Audi R18 finissent dans le top 5 malgré des difficultés


Contactez-nous »

Audi remporte la troisième et quatrième position lors de la course 24 heures du Mans, devant 263,500 spectateurs, suivi d’un défilé de partisans en l’occasion de la course d’endurance française légendaire.

Lors d’une course dramatique où la prise de décision se fit au dernier tour, Lucas di Grassi (BR), Loïc Duval (F) et Oliver Jarvis (GB) décroche la troisième place au dernier instant, tandis que Marcel Fässler (CH), André Lotterer (D) et Benoît Tréluyer (F) finissent en quatrième position. De ce fait, Audi, dans sa 18e participation depuis ses débuts à la course du Mans en 1999, atteint son 18e podium en succession incluant 13 victoires au total.

« Malheureusement, aucun de nos deux véhicules sans sortis sans difficultés sur la distance » expliqua le chef de Audi Motorsports Dr. Wolfgang Ullrich. « Encore une fois, cette fin de semaine confirma que la course du Mans est considérée la course d’endurance la plus difficile au monde. Je suis fier de notre escouade pour avoir réussi à ramener les deux véhicules à domicile. Par contre, nous espérions un résultat sensiblement différent. Félicitation à Porsche pour leur deuxième victoire successive. Suite à une course formidable, Toyota, sur leur 18e tentative manque à peine de remporter la finale du Mans – cela en dit amplement sur la complexité extrême de la course. »

En raison de fortes précipitations, le terrain débuta derrière l’automobile de secours pour la toute première fois depuis l’histoire du Mans. Suite au feu-vert pour la course, il ne suffit que quelques tours pour André Lotterer de faire son chemin de la cinquième position de la grille à la première place. Cependant la Audi #7 R18 perdue toute chance de victoire au courant de la deuxième heure lorsque Lotterer, menait la course lorsqu’il du s’arrêter au puits afin d’effectuer un changement de turbocompresseur.

À partir de ce moment, l’espoir de l’Équipe Audi Sport de Joest retombe sur la Audi #8 R18, qui malgré certains incidents, suivi le rythme auprès du groupe de coureurs de têtes tout au long de la nuit, et dimanche matin, suivi le reste des vainqueurs avec un écart de moins de deux tours. Un disque de frein défectueux entraina une hausse de douze tours, quatre heures avant la fin de la course.  Par prudence, les disques de freins avant furent changés subséquemment sur le véhicule « sœur » #7.

Conséquemment, Audi accompli tout de même son but en ramenant les deux nouveaux modèles à domicile et à compter des points importants pour la FIA World Endurance Championship (WEC) suivi d’une course de six heures au Nürburgring en Allemagne le 24 juillet. 

Résultats

1 Dumas/Jani/Lieb (Porsche) – 384 tours
2 Conway/Kobayashi/Sarrazin (Toyota) – 3 tours
3 di Grassi/Duval/Jarvis (Audi R18) – 12 tours
4 Fässler/Lotterer/Tréluyer (Audi R18) – 17 tours
...

Source: Audi Media Center

Renseignements personnels:

Retour aux nouvelles ª